L'Arabie saoudite en français

Entre communiqués officiels, déclarations authentiques & informations certifiées !

Quand François Mitterrand libérait un détenu algérien sur demande du Moufti Ibn Baz

Le cheikh Abdallah Ibn Abdelaziz Al-Hadlaq a dit dans son article intitulé « De Abdelaziz Ibn Abdallah Ibn Baz » et d’autres choses :

Ne passe pas à côté de ce fait fabuleux !

Mon frère, l’éminent cheikh Mouhammad Ibn Abdallah Al Al-Sheikh -qui est une personne digne de confiance- m’a rapporté que l’ancien ambassadeur du Royaume en poste en France, Son Excellence le professeur Jamil Al-Houjaylan, lui a raconté ce qui suit :

Un algérien détenu en France se plaignit d’injustices dont il a été victime dans les prisons françaises et dont le séjour avait été prolongé. Il ne voyait aucun recours si ce n’est d’écrire à l’éminent cheikh Ibn Baz lui demandant de se pencher sur son cas.

En réponse à cela le cheikh Ibn Baz écrivit une lettre commençant par : De Abdelaziz Ibn Abdallah Ibn Baz à Mr le Président François Mitterrand ! Et le cheikh s’adressa au président avec bonté et bienséance, tout en lui expliquant la situation dans laquelle était ce détenu et ce qu’il lui était advenu comme injustices.

Le professeur Jamil Al-Houjaylan dit : «  Lorsqu’on fit lire la lettre au président François Mitterrand, ce dernier ne quitta pas la présidence française sans que le détenu algérien ne soit libéré ».

Abū Muʿāwiyyah Māzin Al-Baīrūtī in Kunnāshatu Al-Baīrūtī. Ed. Dar Al-Basha‘ir Al-Islamiyyah, tome 1, récit n°352.

 

(Visited 1 744 times, 1 visits today)