L'Arabie saoudite en français

Entre communiqués officiels, déclarations authentiques & informations certifiées !

L’implication de l’Arabie saoudite dans la lutte contre le terrorisme et quelques résultats

Dans un discours sur les efforts de l’Arabie saoudite dans la lutte contre le terrorisme, le porte-parole du Ministère de l’Intérieur, le général Mansour Al-Turki, a déclaré que le Royaume a été une cible majeure des organisations terroristes mais est déterminé à vaincre le terrorisme et empêcher les terroristes d’utiliser toute ressource venant d’Arabie saoudite.

Le général Al-Turki a rappelé des attaques terroristes ayant ciblé l’Arabie saoudite. « Nous avons fait face à plus de 63 attaques terroristes d’Al-Qaïda et de l’État Islamique, dont 26 ces deux dernières années, » a déclaré Al-Turki. « Plus de 200 citoyens et policiers ont été tués dans des attaques terroristes. Plus de 2800 suspects ont été arrêtés depuis 2015 ».

Des efforts sans fin pour lutter contre le financement du terrorisme

Pour vaincre le terrorisme et interrompre son financement, le général Al-Turki a souligné que le Royaume a renforcé ses lois pour condamner toute activité liée au terrorisme, y compris rejoindre, encourager ou recruter pour des groupes extrémistes. L’Arabie saoudite a pris des mesures pour prévenir la radicalisation et le recrutement et a également fourni un numéro de téléphone aux citoyens pour signaler toute activité suspecte pouvant être liée au terrorisme.

Le Royaume a établi un département de « Money Intelligence », c’est à dire un service de renseignements financiers pour surveiller et enquêter sur les transactions financières suspectes. Les enquêtes sont généralement effectuées en coordination avec l’Agence monétaire saoudienne et les banques saoudiennes. Le Département du Renseignement et de la Sécurité au sein du ministère de l’Intérieur coordonne les enquêtes afin de surveiller les transactions anormales entre comptes bancaires puis bloque ces mêmes comptes.

« Cela a conduit à la condamnation de plus de 226 personnes pour le financement d’activités terroristes, la poursuite en justice de plus de 240 suspects, le blocage et l’investigation de plus de 117 comptes bancaires suspects, et la fermeture de tous les organismes de bienfaisance non autorisés, » a déclaré le général Al-Turki.

« Nous avons contribué aux efforts de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme et son financement à travers l’échange d’informations, » a t-il affirmé, ajoutant que ces informations ont permis de « sauver des vies dans d’autres pays ».

Le général Al-Turki a aussi noté que le Centre du Roi Salman pour le Secours et l’Aide Humanitaire est responsable de tous les dons de charité extérieurs provenant d’Arabie saoudite ou des citoyens saoudiens.

L’Arabie saoudite co-préside le Groupe de lutte contre les finances de l’EI (CIFG) avec les États-Unis et l’Italie. Le CIFG a été créé en 2015 afin d’interrompre les sources de revenus de l’État Islamique et sa capacité à se déplacer et utiliser des fonds pour mener sa campagne de terreur.

Publié en juin 2016 sur le site d’information Arabia Now lancé par l’ambassade saoudienne à Washington

(Visited 225 times, 1 visits today)