L'Arabie saoudite en français

Entre communiqués officiels, déclarations authentiques & informations certifiées !

Le Moufti Ibn Baz, la guerre du Golfe et la coalition internationale

    La guerre du Golfe qui avait eu pour cause l’invasion du Koweït par Saddam Hussein et son régime socialiste en 1990, donna lieu à de nombreuses polémiques suite à la demande de l’Arabie saoudite de s’aider d’une coalition internationale composée de nations musulmanes et non-musulmanes. Cette décision politique majeure fit apparaître certaines figures du mouvement extrémiste dit « takfiriste » qui se mirent à taxer de mécréance l’ancien grand moufi d’Arabie saoudite -le cheikh Ibn Baz qu’Allah lui fasse miséricorde-, ainsi que les dirigeants du Royaume. Ils jugèrent en effet que le fait de s’aider aussi de non-musulmans dans un tel cas relevait de la grande mécréance, et que dans le prolongement de cela le Royaume saoudien aurait délaissé les deux Mosquées Saintes à des « mains mécréantes ». Il apparut même des voix pour appeler au boycott du Grand Pèlerinage, chose à laquelle le Moufti ne manqua pas de répondre. C’est également avec une grande clarté que le cheikh Ibn Baz détailla ici et ici le caractère légal en Islam quant au fait de solliciter l’aide des non-musulmans.

Malgré que ces chefs takfiristes ne soient pas connus dans la science religieuse et n’aient pas atteint la profondeur des textes islamiques authentiques, leur discours avait trouvé un certain écho auprès de certaines personnes de la masse ne maitrisant pas les sujets pointilleux alliant la politique au religieux. Et c’est en grande parti à partir de ce fait d’actualité que les « cadres takfiristes » ainsi que les imams chiites vont alimenter pendant de nombreuses années une haine viscérale envers l’Arabie saoudite.

Question posée au grand savant, le Moufti de l’époque, cheikh Ibn Baz :

Q : Certaines personnes émettent des doutes concernant les fatwas (avis juridiques) émises par le Conseil des savants sur le recours à l’assistance des non musulmans pour défendre les terres musulmanes et combattre le président de l’Irak, en disant qu’il n’y a aucune preuve solide qui appuie cette fatwa. Quel est l’avis de Votre Eminence ?

R : Nous avons déjà expliqué cela précédemment dans de nombreux articles, et nous avons souligné que le Seigneur (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a démontré dans Son Livre Majestueux qu’il est permis aux croyants de faire ce qui est interdit en cas d’extrême nécessité. Comme Il a dit (qu’Il soit Exalté) : Alors qu’Il vous a détaillé ce qu’Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d’y recourir. Quand Il a interdit al-maytah (la bête trouvée morte), le sang, la chair de porc et ce qui a été tué par étranglement ou par un coup violent, Il a conclu le verset en disant : Si quelqu’un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché… alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Autrement dit, le pays, dans ce cas de nécessité, a été contraint de demander l’aide de certains pays non musulmans contre l’oppresseur injuste, car son danger était grand et il avait d’autres complices qui seraient apparues s’il avait remporté la victoire, et leurs maux auraient été plus dangereux. Par conséquent, le gouvernement de l’Arabie Saoudite et d’autres pays du Golfe ont vu qu’il est nécessaire de solliciter l’aide de pays superpuissants pour lutter contre cet ennemi athée et injuste et de s’entraider pour le freiner et mettre un terme à son mal et son injustice.

Lorsque le Conseil des grands savants dans le Royaume d’Arabie Saoudite a médité et a étudié ce cas, les savants ont compris cette situation et ils ont conclu à la légalité de demander l’aide des pays non musulmans, et qu’il est obligatoire de faire usage de tout ce qui éloigne le préjudice des musulmans, même si cela doit être réalisé en sollicitant l’aide d’un groupe d’associateurs (ceux qui associent d’autres auprès d’Allah, dans Sa divinité ou Son culte) pour résister à l’agression et pour supprimer l’injustice. C’est la raison de leur venue, et non de conquérir le pays ou de le posséder, mais pour lutter contre l’agression et l’injustice et ils retourneront ensuite dans leurs pays. Ils sont actuellement en train de chercher le meilleur moyen pour vaincre l’ennemi, ils ne tuent pas délibérément des innocents ou des civils, mais plutôt ils veulent tuer les agresseurs injustes, faire avorter leurs complots et saper leurs dispositions et leurs pouvoirs en temps de guerre.

Cependant, certains diffamateurs injustes mentent aux gens et leurs disent que les non musulmans ont encerclé les deux Mosquées Sacrées -la Mosquée sacrée de La Mecque et la mosquée du Prophète à Médine-, qu’ils ont fait ceci et cela. Se ne sont que des rumeurs qui sont faites pour répandre le mensonge et distraire les gens, par haine de certaines personnes, ou par ignorance ou manque de clairvoyance, ou parce qu’elles sont à la solde du président de l’Irak pour dérouter les gens.
Les gens sont de différentes sortes : certains ne connaissent pas les faits et ils sont confus, certains sont ignorants des règles de la charia, et d’autres sont employés par les oppresseurs injustes pour embrouiller les gens et confondre Al-Haqq (la Vérité). Allah est Celui dont l’aide est demandée.

La Présidence Générale des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas

Version originale de la fatwa publiée sur le site du Grand Savant Ibn Baz [arabe]

 

(Visited 1 400 times, 1 visits today)