L'Arabie saoudite en français

Entre communiqués officiels, déclarations authentiques & informations certifiées !

Le roi Fahd fit don de 50 millions $ pour éliminer une marée noire menaçant le Maroc … finalement une université y fut construite

Lors du séminaire scientifique sur l’histoire du roi Fahd ben Abdelaziz Al Saoud, le docteur Ahmad Al-Sa’idi de la faculté des lettres de l’université Moulay Isma’il au Maroc, y mentionna une recherche scientifique intitulée la coopération culturelle et scientifique entre le Maroc et l’Arabie saoudite pendant le règne du roi Fahd ben Abdelaziz Al Saoud : exemple avec l’université Al-Akhawayn [des deux frères].

Le séminaire se tenant au centre des conférences et des expositions de Riyad, et organisé par la fondation du roi Abdelaziz pour la recherche et les archives, avait lieu jusqu’à 21h ce jeudi soir. Le chercheur marocain parla donc de l’histoire de la construction de l’université Al-Akhawayn [des deux frères] dont le nom faisait référence aux deux rois ; le roi Hassan II et le roi Fahd ben Abdelaziz.

« L’histoire de cette université commença avec une crise écologique lorsque le pétrolier iranien Kharj-5 perdit du pétrole en 1989 au large des côtes marocaines. Ceci avait donc été la cause d’une catastrophe maritime au point où la superficie de la marée noire avait atteint presque 260 kilomètres carrés. Le roi Fahd fit alors don de 50 millions de dollars afin d’éliminer cette marée noire, et de protéger la vie sous-marine et les vies humaines de cette catastrophe. Cependant par la grâce d’Allah, les vents repoussèrent cette marée noire loin des côtes marocaines » dit le docteur Al-Sa’idi.

Celui-ci ajouta : « Porté par la fraternité arabe, le roi Fahd ben Abdelaziz jugea bon alors avec le roi Hassan II de réattribuer les 50 millions de dollars pour la construction d’une université dans la ville de Ifrane au Maroc et qui porta le nom d’université d’Al-Akhawayn. Elle ouvrit ses portes en 1993 et la presse saoudienne l’avait alors qualifié de la Harvard arabe ».

Le docteur Ahmad Al-Sa’idi suggéra également dans sa note, qu’une branche de cette université soit ouverte en Arabie saoudite.

Publié le 02.04.2015 sur le site du journal électronique saoudien Sabq [arabe]

(Visited 438 times, 1 visits today)