L'Arabie saoudite en français

Entre communiqués officiels, déclarations authentiques & informations certifiées !

[Communiqué officiel] L’Arabie saoudite forme et commande l’alliance militaire islamique contre le terrorisme

 Voici le texte du communiqué commun qui a été publié lundi soir sur la formation d’une alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme :

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Que les éloges et la paix -d’Allah- soient sur Muhammad le messager d’Allah.

Ceci étant dit, conformément à la directive divine {Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression} [sourate La Table Servie – verset 2], et aux enseignements et aux commandements de la loi islamique tolérante interdisant le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations car il s’agit d’un crime odieux et d’une injustice que rejettent toutes les religions célestes et la nature saine de l’homme.

Et vu que le terrorisme et ses crimes atroces répandant le mal sur terre, détruisant toute vie végétale, animale et humaine sacrée en Islam, constitue une grave violation contre la dignité de l’homme et ses droits, et notamment le droit à la vie et le droit à la sécurité, tout comme il menace les intérêts des pays et des communautés et porte atteinte à leur stabilité, de même qu’il n’est pas possible de justifier d’aucune façon les actes de corruption et de terrorisme, c’est alors qu’il devient impératif de le combattre par tous les moyens et de collaborer afin de l’éradiquer car cette coopération est de l’entraide dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété.

  • En affirmation des principes et des objectifs de la charte de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui appelle les États membres à coopérer pour lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, et qui rejette toute justification ou excuse pour justifier du terrorisme.
  • Et afin d’intégrer et de resserrer les rangs, et d’unir les efforts pour lutter contre le terrorisme qui viole la sacralité de la vie, menace la sécurité et la paix régionale et internationale, constitue une menace pour les intérêts vitaux de la nation dont il porte atteinte aux règles de la cohabitation.
  • Et en guise d’engagement envers les dispositions de la Charte des Nations Unies, de l’OCI et des autres organisations internationales visant à l’éradication du terrorisme et affirmant le droit des états à l’auto-défense en conformité avec les buts et les principes du droit international et de la Charte des Nations Unies.
  • Et partant des dispositions des conventions de l’OCI sur la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, et l’élimination de ses objectifs et de ses causes.
  • Et dans le cadre du devoir de protéger la nation contre les maux de tous les groupes et organisations terroristes armés quelles que soient leurs doctrines ou leurs dénominations, ces organisations qui sèment la corruption sur terre, s’adonnent aux meurtres et terrorisent les innocents.

En vertu donc de ce qui fut mentionné, les pays dont les noms sont mentionnés dans ce communiqué ont décidé la formation d’une alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme sous le commandement du Royaume d’Arabie saoudite, et qu’il soit installé dans la ville de Riyad un centre de commandement et d’opérations conjointes pour coordonner et soutenir les opérations militaires visant à combattre le terrorisme et à développer des programmes et des outils nécessaires pour soutenir ces efforts.

Des arrangements appropriés seront également pris pour se coordonner avec les organismes internationaux associés et pacifiques, et les instances internationales au service de l’effort international pour la lutte contre le terrorisme, le maintien de la paix et de la sécurité internationale.

Les pays participant à la coalition avec le Royaume d’Arabie saoudite sont : le Royaume hachémite de Jordanie, les Émirats arabes unis, la République islamique du Pakistan, le Royaume de Bahreïn, la République populaire du Bangladesh, la République du Bénin, la République de Turquie, la République du Tchad, la République du Togo, la République de Tunisie, la République de Djibouti, la République du Sénégal, la République du Soudan, la République de Sierra Leone, la République de Somalie, la République du Gabon, la République de Guinée, l’État de Palestine, la République fédérale islamique des Comores, l’État du Qatar, la Côte d’Ivoire, le Koweït, le Liban, la Libye, la République des Maldives, la République du Mali, le Royaume de la Fédération de Malaisie, la République arabe d’Égypte, le Royaume du Maroc, la République islamique de Mauritanie, la République du Niger, la République fédérale du Nigeria, la République du Yémen.

Il y a aussi plus d’une douzaine d’autres pays islamiques qui ont exprimé leur soutien à cette alliance et prendront les mesures nécessaires à cet égard, dont la République d’Indonésie.

Puisse Allah nous accorder le succès !

[ Version française révisée ] Publié le 15.12.2015 sur le site de l’Agence de presse saoudienne

Communiqué officiel publié le 15.12.2015 sur le site du ministère des Affaires étrangères saoudien [arabe]

(Visited 449 times, 1 visits today)